Les Dessous par Incognito

Odeurs intimes gênantes : causes et solutions

21 octobre 2015

Zoé
Les dessous de Zoé
article-img

Si, si, je parle bien de ces petites odeurs « made in Bobetteland » qui nous incommodent parfois! Tsé, la petite odeur de ta culotte en fin de journée ou l’effluve moins agréable que tu as l’impression que tout le monde sent quand tu es dans ta semaine?

Avec les [insérer juron ici] de « standards de beauté » véhiculés par les médias actuels, la femme idéale se rapproche grandement d’un mannequin photoshoppé qui ne mange rien et n’est jamais concernée par des choses aussi disgracieuses et triviales que faire caca ou être menstruée. Bah oui! Vous ne le saviez pas? Les filles ne font tout simplement jamais leurs besoins et notre petite fleur entièrement épilée est censée sentir la rose en tout temps! #minutesarcasmeterminée

Fait que tout ça nous donne des jeunes filles qui ont honte de leurs menstruations et qui sont persuadées que parce qu’elles ont des petites pertes blanches ou que leur bobette sent autre chose que la lessive, elles sont anormales…

SCOOP : ces odeurs sont parfaitement NORMALES!!!

Les pertes translucides ou blanches sont des sécrétions naturelles ayant pour but de nettoyer et lubrifier le vagin. Elles apparaissent à l’adolescence et leur importance varie d’une femme à l’autre. En séchant dans la culotte, ces pertes quotidiennes dégagent une toute petite odeur mais rassurez-vous c’est bien normal. Si vous êtes incommodées par des pertes abondantes (par exemple si votre bobette est humide en permanence), vous pouvez porter des sous-vêtements en coton (plutôt qu’en matière synthétique) et utiliser des protège-dessous pour réduire la sensation d’humidité : il s’en fait maintenant des tous petits qui s’adaptent à tous types de dessous.

Apprendre à connaître ses pertes – leur aspect… et leur odeur – est aussi une bonne façon de monitorer la santé de son vagin! En effet, un changement soudain et prononcé de l’aspect des pertes (couleur, texture…) et une odeur plus marquée sont souvent le signe d’une infection vaginale – il faut alors consulter un médecin.

Beaucoup de filles m’écrivent aussi au sujet de l’odeur de leur entrejambe durant leurs menstruations. Cette odeur-là est aussi bien normale. En effet, le sang menstruel s’oxyde au contact de l’air et dégage une odeur pas très agréable. Il n’y pas de quoi fouetter un chat : c’est comme si vous laissiez un morceau de viande crue à l’air libre à température ambiante : au bout d’un moment, ça ne sent pas très bon! BREF. Rassurez-vous : il n’y a que vous qui la sentez cette odeur. Vous voulez une preuve? Demandez-vous si vous avez jamais senti une telle odeur sur l’une de vos amies! Toutefois, si ces odeurs vous incommodent vraiment, nous vous recommandons de changer de serviette hygiénique plus fréquemment au cours de vos menstruations.

L’erreur la plus fréquente que font les jeunes filles, c’est d’en faire beaucoup trop pour « faire disparaître » ces odeurs : douches vaginales, savons astringents, parfums… la flore vaginale a un équilibre fragile que ces pratiques ou produits peuvent perturber, causant irritations et parfois même infections. Les serviettes et tampons parfumés vous paraissent être une bonne solution?

En réalité, ils sont à éviter! Comme indiqué dans cet article « Le parfum favorise les irritations de la peau très sensible des parties génitales, en plus de perturber le pH [de la flore vaginale]. ». Alors si vous voulez vous rafraîchir l’entrejambe rapidement, utilisez plutôt une lingette intime hypoallergène ; elles sont emballées individuellement donc elles se transportent super facilement dans une sacoche!

Y a-t-il d’autres points sur lesquels vous aimeriez être rassurée en ce qui concerne votre santé sexuelle? 

Exprime-toi !


À propos de l'auteur

Zoé n’a pas la langue dans sa poche. Fashionista à ses heures, gourmande en permanence,  elle adore par-dessus tout jaser de ses dernières trouvailles...