À la recherche d’informations sur les menstruations, le SPM ou la contraception? Préoccupée par un retard des règles ou par des règles irrégulières? Notre cycle menstruel peut parfois nous jouer des tours.

Trouve pleins d’infos et de conseils à ce sujet ci-dessous!

Cycle menstruel : les étapes

Le cycle menstruel se divise en 3 étapes principales. 

Des menstruations jusqu’à l’ovulation : Au début du cycle menstruel, soit à partir du premier jour des menstruations, les taux d’œstrogène et de progestérone sont au plus bas. L’endomètre est éliminé sous forme de sang menstruel. Les menstruations durent trois à six jours chez la plupart des femmes. Vers la fin des règles, un nouvel ovule commence sa croissance dans un des follicules contenus dans les ovaires. Le follicule en maturation produit de l’œstrogène, augmentant les taux de cette hormone dans le corps. L’augmentation du taux d’œstrogènes entraîne après quelques jours un épaississement de l’endomètre, qui se prépare à accueillir un ovule fécondé. La croissance du follicule se poursuit jusqu’au moment de l’ovulation. Cette phase (aussi appelée la phase folliculaire) est la partie du cycle menstruel qui varie dans sa durée, selon chaque femme et selon chaque cycle. 

L’ovulation : L’ovulation se produit lorsque le follicule contenant l’ovule parvenu à maturité éclate, le libérant ainsi de l’ovaire. Le niveau d’œstrogène est alors à son maximum. Certaines femmes peuvent sentir un léger élancement (ovulation douloureuse) au moment de l’ovulation. Pendant ce temps, l’endomètre continue toujours de s’épaissir et la glaire cervicale (sécrétions vaginales) devient claire et glissante afin de favoriser le passage des spermatozoïdes vers l’utérus.

De l’ovulation à la fin du cycle : La durée de cette phase (aussi appelée phase lutéale), qui s’étend de l’ovulation jusqu’au dernier jour avant les menstruations, dure, en moyenne, 14 jours. Après l’ovulation, l’ovule commence son parcours dans la trompe de Fallope pour se diriger vers l’utérus. C’est pendant ce trajet que la fécondation peut survenir. Pendant cette phase, le follicule rompu lors de l’ovulation se transforme en corps jaune qui sécrète de la progestérone. La progestérone agit sur l’endomètre qui se prépare à l’implantation d’un ovule fécondé et redonne également à la glaire cervicale sa consistance opaque. Si un ovule fécondé parvient à l’utérus, l’augmentation des taux d’œstrogène et de progestérone déclenchera d’autres changements de la muqueuse utérine qui permettront à l’ovule fécondé de se développer.

S’il n’y a pas eu de fécondation, le corps jaune commence alors à dégénérer, ce qui provoquera l’arrêt brusque de la sécrétion d’hormones. L’endomètre devient alors plus fragile et il commence à se décomposer : c’est le début des menstruations et un nouveau cycle peut alors recommencer.