Les Dessous par Incognito

Petit guide des menstrues (presque) zen

9 août 2017

Sabrina
En semi-forme
article-img

J’ai déjà été de celles qui disent n’avoir aucun SPM avec des menstruations à débit raisonnable -  tout le contraire de ma consommation de bière cet été - et qui durent à peine 3 à 4 jours. Le bonheur ou presque… Mais depuis que j’ai arrêté la pilule, je suis passée du côté sombre (drama queen un jour, drama queen TOUJOURS)! Toujours est-il que je vis désormais mes menstruations plutôt à fond, du genre : un éléphant dans un magasin de porcelaine ; impossible de nier leur présence. Comme c’est nouveau pour moi, j’ai demandé aux amies leurs trucs pour vivre au mieux leurs menstrues, voici ce que ça donne. J’espère que ça vous aidera aussi :)

Le SPM : une relation amour-haine à apprivoiser

 



Il y a une chose que j’aime de mon SPM et ça se résume à : aurevoir mon appétit d’oiseau! J’ai FAIM comme jamais et j’adore ça, j’en profite pour manger plein de légumes verts, de la bouffe végé, du poisson et… du dessert, haha! Pour le reste : sautes d’humeurs et autres symptômes dont on parle moins ouvertement comme la diarrhée et/ou la constipation (essayez pas, vous savez très bien de quoi  je parle!) les maux de tête, les ballonnements ; bref, on repassera. Voici donc quelques conseils pour essayer de réduire tous ces effets :


— Diminuer la caféine, les sucres raffinés (mais les fruits pis un peu de crème glacée, c’est ok), le sodium et l’alcool ; Pas de pression, tu peux aussi choisir de modérer 1 ou 2 éléments de cette liste!


— Adopter une bonne hygiène du sommeil; désolée boss, je vais devoir rentrer plus tard au travail pour pouvoir dormir plus!


— Diminuer le stress; raison de plus pour être disciplinée sur les cours de yoga!

Petit conseil : tenir un journal des signes et symptômes pour voir s’il y a une amélioration ou non.

 



La dysménorrhée : les crampes menstruelles

 



Comme je le disais plus haut, depuis que j’ai arrêté la pilule, mes crampes menstruelles sont devenues – presque – insupportables. Et comme les congés menstruels ne sont pas encore reconnus au Québec (snif, snif), j’ai appris à me débrouiller avec ce que j’avais sous la main pour survivre à cette journée de souffrance (drama queen, présente!). Bien sûr, de l’ibuprofène  c’est toujours bon pour calmer ses crampes, mais voici quelques autres remèdes alternatifs :


— Opter pour une bouillotte d’eau chaude; si jamais vous êtes au bureau et vous n’en avez pas dans votre sacoche, utilisez une bouteille de plastique et remplissez-la d’eau chaude! Allez hop, on s’assume!


— Faire des exercices physiques; Quand on a mal, on a juste le goût de se coucher en p’tite boule, mais l’exercice physique libère des endorphines et les endorphines = analgésiques naturels. Optez donc pour des exercices plus légers comme du vélo, de la marche ou quelques postures de yoga dans votre salon.


— Avoir des relations sexuelles; oui, oui vous avez bien lu : le sexe pendant les menstrues, c’est possible! En plus, les orgasmes pourraient agir comme un massage pour l’utérus…Faut l’essayer pour le savoir! ;)


La ménorragie : les saignements abondants

 


Les ménorragies = des menstruations plus abondantes et longues que la moyenne, comme les miennes depuis un certain temps. Ménorragie depuis que tu es dans ma vie, j’ai TOUJOURS peur de tacher mes vêtements. Voici donc quelques conseils pour survivre à votre flux qui coule à flots :


— Prendre de l’Ibuprofène pendant les journées particulièrement abondantes; vous allez surement devoir vous justifier à vos collègues que non, ce n’est pas pour guérir un lendemain de veille que vous prenez toutes ces pilules! :P

— Se reposer; ahhhhh, les grasses matinées!

— Avoir de bonnes protections; avantage d’une serviette Maxi? C’est super confortable pour le popotin! ;)

Sur une notre plus sérieuse, si vous ne souffriez pas de ménorragies et qu’elles ont débutées récemment, elles peuvent être causées par quelque chose d’autres (comme de l’endométriose). Il est donc impératif de consulter un médecin (pensez à prendre en note les dates de début, vos symptômes, etc.). (source)

Sinon, inspirez-vous de notre petit rituel gagnant pour bien vivre votre SPM! ;)

Et vous, quels sont les symptômes liés au cycle menstruel que vous avez le plus de mal à endurer?

 

Exprime-toi !


À propos de l'auteur

Après plusieurs tentatives échouées d’atteindre la shape rêvée , Sabrina a décidé de miser sur un mode de vie sain et son bien-être personnel...