Les Dessous par Incognito

5 choses qu’on ne sait pas avant d’avoir des enfants

4 avril 2016

Sabrina
En semi-forme
article-img

La maternité… rien de plus beau certaines diront! Mais y’a un certain prix à payer pour cela et c’est sans aucun doute notre petite et délicate fleur (lire ici vagin) qui paye le plus! Après avoir discuté avec quelques mamans - parce que je n’ai pas encore d’enfants - voici 5 faits dont personne ne parle mais qui arrivent à toutes les nouvelles mères! Cœurs sensibles s’abstenir! :P 

1- Les menstruations… puissance 1000

Après l’accouchement, les femmes ont des pertes de sang qui durent environ… 6 SEMAINES! Superbes retrouvailles avec les menstrues après neuf mois sans en avoir eues (NOT!). Ces saignements - plus ou moins abondants - portent le magnifique nom de lochies (non pas des gnocchis, ça ce sont des pâtes :P). Pour éviter les infections, le port du tampon est déconseillé pendant cette période. Des serviettes sanitaires conçues spécialement pour les nouvelles mamans sont de loin préférables et aideront à passer à travers ces lochies. Six semaines à porter des serviettes sanitaires, une préparation mentale est plus que nécessaire! :P

2- Les points de suture… dans notre petite fleur

Si vous ne le saviez pas déjà, je suis désolée de vous l’apprendre… mais lors d’un accouchement, en général le périnée déchire *sueurs froides*. Cette déchirure peut être naturelle ou faite en prévention par le médecin (l’épisiotomie) *doubles sueurs froides*. Lorsque c’est le cas, il faut refermer cette incision à l’aide de points de suture et bien les nettoyer pour éviter que ça infecte. Il faut nettoyer le vagin et les points de suture avec un petit spray d’eau exprès pour désinfecter ladite zone. Oubliez tout de suite le papier toilette! Et en plus des lochies, qui ne facilitent pas le processus de guérison, certaines femmes sont constipées dans les semaines suivantes l’accouchement et ont comme peur d’aller aux toilettes et de faire « éclater » les points de sutures! *triple sueurs froides*

3- Les contractions de l’utérus… après l’accouchement       

Oui, oui... les contractions de l’utérus continuent pendant environ un mois après l’accouchement. C’est, en fait, l’utérus qui réduit ses dimensions pour retrouver sa taille normale. Bien sûr, ces contractions n’ont rien à voir avec celles juste avant l’accouchement! 

4- Après l’accouchement… le « Baby Blues »

Rien de plus normal que de se sentir vide – littéralement – après avoir accouché. Après avoir passé neuf mois avec un petit être dans le ventre, en plus de la chute d’hormones, beaucoup de femmes se sentent déprimées après l’accouchement. Jusqu’à 80% des femmes peuvent souffrir d’une forme de baby blues. Cette légère dépression dure normalement environ une semaine. Les symptômes? Irritabilité, anxiété, vulnérabilité et sautes d’humeur. Par contre, si après plusieurs semaines, vous vous sentez toujours malheureuse, vous souffrez peut-être de dépression post-partum et il est important de consulter un professionnel pour recevoir de l’aide.

5- Les relations sexuelles… angoissantes

Imaginez tout ce que votre sexe a enduré après un accouchement… pas sûre qu’on ait hâte d’avoir des relations sexuelles tout de suite. Même que ça doit être vraiment ANGOISSANT lors du premier rapport après l’accouchement. La majorité des femmes attendent environ six semaines avant de recommencer à faire l’amour (si vous accouchez par césarienne, les délais sont différents). Reste qu’avec la fatigue qu’entraine l’arrivée d’un nouveau-né, la qualité des relations sexuelles et leur fréquence… « évoluent » aussi! 

En plus du stress que peut occasionner le premier rapport sexuel après accouchement, les changements hormonaux ont aussi un impact direct sur la libido et la lubrification vaginale. En effet, la chute des taux d’œstrogènes et de progestérone entrainent un changement du désir sexuel et un amincissement de la paroi vaginale : l’usage de lubrifiant est donc fortement recommandé! De plus, plusieurs femmes éprouvent des difficultés avec leur périnée (qui est pas mal amoché) et ont besoin de rééducation périnéale. Comment savoir si un traitement est nécessaire? Les relations sexuelles sont douloureuses et les fuites urinaires se font fréquentes. Vive les protège-dessous anti-odeur pendant le cours de cardio-poussette! ;) 

J’espère ne pas vous avoir fait trop peur avec cet article. :P Fait étonnant : malgré toute la douleur que l’on peut ressentir durant un accouchement, il paraît qu’on l’oublie après seulement trois mois! Ça devient comme un rêve très flou… une chance!!!

Quelle autre chose rajouteriez-vous à cette liste? 

Exprime-toi !


À propos de l'auteur

Après plusieurs tentatives échouées d’atteindre la shape rêvée , Sabrina a décidé de miser sur un mode de vie sain et son bien-être personnel...